Position de la FCPE 93 : « Réagir n’est pas agir »

Chères adhérentes et adhérents, 

Vous trouverez notre dernière position suite à la situation de nos établissements et aux annonces du gouvernement. 
Réagir n’est pas agir.
Mais toujours les mêmes perdants

Bondy, le 27/03/2021   La FCPE de Seine Saint Denis s’étonne que le Ministre de l’Education Nationale n’ait découvert qu’hier après-midi qu’il y avait des problématiques sanitaires dans les écoles. Elle regrette, et ce n’est pas la première fois, qu’il ait décidé de réagir dans l’urgence sans tenir compte des réalités de terrain, sans interroger les chefs d’établissements, sans prévenir qui que ce soit, même pas ses recteurs. Nos enfants n’ont pas à être le jouet de la communication personnelle d’un Ministre à la peine.

Une fois de plus rien n’est réfléchi. Rien n’est précis. Rien n’est anticipé. L’incertitude constante depuis plus d’un an vient chaque jour un peu plus nourrir le stress des parents, comme des enfants. Alors que le gouvernement affirme jour après jour que l’ouverture des écoles est sa priorité, notre fédération ne comprend pas que l’on se retrouve au pied du mur et dénonce l’hypocrisie de la fermeture des classes dès le 1er élève positif. Avec 3500 élèves positifs ce jeudi en Seine Saint Denis soit 1000 de plus que la semaine précédente, comment ne pas voir qu’il s’agit d’une mesure de fermeture qui ne dit pas son nom.

Où sont les mesures que nous réclamons depuis des mois et qui auraient pu éviter d’arriver à ce constat d’échec ?

  • Les moyens supplémentaires pour permettre des vraies demi-jauges ?
  • L’absence de brassage entre classe dans les collèges (une classe – une salle, quasi pas mis en œuvre car cela nécessite du personnel de surveillance aux intercours.)
  • Quid de la réorganisation de la restauration. Où sont le solutions alternatives à combiner (tiers lieux mis à disposition par les collectivités territoriales, barnums, repas dans les classes, repas froids….)
  • Pourquoi les campagnes de tests sont-elles aussi lacunaires ? Pourquoi la vaccination des équipes scolaires semble-t-elle toujours repoussée à plus tard ?

Où est la continuité pédagogique que les autorités académiques semblent croire universelle au vu de quelques réussites individuelles ? Notre constat est moins serein. Les enseignants ne sont toujours pas outillés et rien n’a été prévu pour un nouveau confinement total ni sur le plan matériel et des réseaux, ni sur le plan pédagogique, ni pour l’accompagnement des élèves et leurs familles (diversement équipées, n’en déplaise à la région). L’absence de suivi des élèves en éviction, la difficulté et souvent l’impossibilité des enseignants en ASA pour assurer leur cours et le distanciel réduit à peau de chagrin des lycéens en demi-jauge témoignent avec éclat de cet état de fait. Lundi ne sera pas différent d’aujourd’hui.

Notre département est lourdement frappé par la crise sanitaire, cette année comme l’an dernier et pourtant à l’école rien n’a changé. Les demi-jauges existantes et les fermetures qui vont s’accélérer, se généraliser sans doute, vont une fois de plus creuser les inégalités. Avec toujours moins de cours, toujours moins de préparation aux examens, toujours plus de concurrence du privé qui applique à peine les protocoles depuis cette semaine, nos enfants vont une fois encore devoir attendre que l’Etat s’organise pour un droit à l’éducation inscrit dans les lois mais de plus en plus éloigné du terrain.

Nos enfants sont l’avenir de tous. Agissons pour que l’inégalité sanitaire ne vienne pas aggraver encore davantage l’inégalité scolaire.  
Anne Pieter et Alixe Rivière Co-présidentes

Bureau@fcpe93.fr
FCPE 93 (@fcpe93) / Twitter
FCPE 93 – Accueil | Facebook
Accueil – FCPE 93, fédération de parents d’élèves de la Seine-Saint-Denis

Lien

Compte rendu rapide de la réunion avec le Recteur 26/03/2021

Chères adhérentes, chers adhérents, 

Nous vous prions de trouver le compte-rendu de la réunion du recteur de l’Académie de Créteil avec les fédérations de parents d’élèves dont la vôtre.

Point sur la situation sanitaire :

  • 17 écoles fermées (aucun collège, aucun lycée) dont 0 en Seine Saint Denis et 16 en Seine et Marne.
  • 536 classes fermées
  • 3500 élèves testés positifs
  • 550 enseignants.
  • 29 000 tests salivaires (10% des élèves du premier degré).

Les parents ont indiqué que les délais de retour des tests (y compris salivaires) pouvaient être très long (parfois jusqu’à une semaine). Le recteur se renseigne.
Le recteur est revenu sur l’intervention du Ministre en indiquant qu’’à compter de lundi, un cas positif entrainerait la fermeture de la classe. La décision étant récente, il n’a pas encore tous les éléments sur la mise en œuvre et notamment sur les modalités de gestion des 1ères et des terminales (groupe ? classe ?) et celles pour la réouverture des classes.
L’ensemble des parents ont insisté sur les problèmes de communication. Le recteur pense que la nouvelle formule avec fermeture automatique dès le 1er cas va faciliter la communication. Il souligne que les chefs d’établissement n’iront jamais aussi vite que les réseaux sociaux. Pour lui, les établissements ont fait preuve d’une adaptabilité remarquable et de beaucoup d’imagination pour gérer la restauration. Il n’envisage pas de discussion avec les collectivités territoriales pour ouvrir des tiers lieux. En ce qui concerne la vaccination (enseignants, personnels, élèves), il a rappelé que ce n’était pas de sa compétence et qu’il ne pouvait donc pas s’exprimer sur le sujet.

Absences :
Les parents ont remonté l’ensemble des situations (tableau hebdomadaire pour la FCPE 93). Le recteur a souligné que le Ministre avait annoncé des moyens supplémentaires pour les remplacements. Il a également rappelé que les enseignants en ASA devait assurer leurs cours en distanciel et n’étaient pas remplaçables. Sur interpellation des parents, il a indiqué qu’il allait regarder les problématiques des départs en retraite non remplacés (ex Corot le Raincy) et les cas surlignés cette semaine (Les Mousseaux Villepinte, Eugène Delacroix, Drancy Liep NLG (fermeture au 2/3 de l’internat – fermeture complète en suspens).
Le recteur a par ailleurs indiqué que des 3 départements c’est en Seine Saint Denis que la situation est la plus critique au regard des remplacements et que le rectorat essaie de parer au mieux.

Continuité pédagogique
Le recteur est très satisfait de la mise en place de la continuité pédagogique dont il a pu avoir une démonstration cette semaine avec une classe à la fois en présentiel et en visio. Il n’a cependant pas semblé entendre que la situation idyllique décrite se limitait à quelques situations particulières. Il n’a pas non plus relevé les critiques des parents sur le manque d’anticipation de cette nouvelle phase de confinement que vont connaitre bien des classes. Il a juste rappelé que les enseignants en ASA devaient assurer leurs cours et qu’il fallait saisir le chef d’établissement qui ferait intervenir un inspecteur quand ce n’était pas le cas. Il a ajouté que la fermeture de la classe entière favoriserait la continuité pédagogique ( !)

Parcoursup
Le rectorat organise avec le SAIO un chat live sur parcoursup  sur Instagram le mercredi 31 mars à 18 h pour que tous les élèves qui le souhaitent puissent poser des questions avant la clôture le 8 avril.

Examen
Grand oral : les enseignants savent depuis deux ans qu’il existe et ont été formés grâce à de nombreux webinaires. Les élèves ne se rendent juste pas compte qu’ils sont en train d’être formés aux compétences dont ils auront besoin pour cet examen. Le recteur n’a pas commenté la demande des parents à ce que les élèves puissent se consacrer à l’apprentissage pour mieux préparer l’an prochain plutôt que de perdre du temps à maitriser une nouvelle forme d’évaluation.
Brevet : Si des élèves n’ont pas eu cours dans une matière depuis plusieurs mois et qu’ils se retrouvent sans note, le chef d’établissement peut se rapprocher du SIEC (service des examens d’Arcueil) pour demander comment peut être compensée cette absence de note (merci à ceux d’entre vous qui engagerez cette démarche de nous faire un retour sur son efficacité pour que
nous puissions revenir à la charge).

Natation
Le recteur confirme que les cours de natation sont autorisés pour les scolaires mais constate que les maires refusent parfois d’ouvrir les piscines juste pour les scolaires compte tenu du coût. Il réfléchit cependant à des vacances apprenantes de la natation.

Initiatives positives :
Don du sang : les parents ont signalé que certains lycées (94 notamment) organisent des dons du sang pour les élèves de plus de 18 ans et que c’était un bon moyen pour les sensibiliser à un acte citoyen.
Laïcité : le recteur s’est réjoui d’une initiative dans établissement de Noisy le Sec qui a fait intervenir un rabbin, un Imam et un historien sur le thème de la tolérance.


Prochaine réunion vendredi 2 avril.

Information en de l’orientation – Portes ouvertes virtuelles

Témoignages :
Les filières mercatique ou ressources humaines : lien

baccalauréat général : lien1, lien 2 avec vidéos, lien3
baccalauréat technologique STMG : lien
Option Cinéma et Audiovisuel (CAV) : lien
BTS Support à l’Action Managériale : lien
B.T.S. Comptabilité et gestion des organisations : lien
BTS des métiers de l’audiovisuel  Pôle audiovisuel : lien
BTS ELECTROTECHNIQUE : lien avec vidéo
Baccalauréat STMG : lien avec vidéo
Baccalauréat STI2D : lien avec vidéo, lien2 avec vidéo, lien3 avec vidéo
Baccalauréat professionnel Metiers de l’ELectricité et de ses Environnements Connectés (MELEC) : lien1 avec vidéo,
Baccalauréat professionnel Système Numérique Option : Réseaux Informatiques et Systèmes Communicants (RISC) : lien1 avec vidéo,
Baccalauréat professionnel Etude et Définition de Produits Industriels (EDPI ) : lien1 avec vidéo
Baccalauréat professionnel Métiers de la sécurité : lien1

Portes ouvertes visite virtuelle :
Noisiel : René Cassin

INFORMATIONS
UTEC : Lien
InserJeunes : Lien

Sites pour aider à l’orientation

Chers parents,
Vous aviez déjà les 2 sites suivants pour l’orientation :

site d’aide à l’orientation, comprenant aussi un test d’orientation (Région ile de France)
https://www.oriane.info/

site d’aide à l’orientation , comprenant aussi un test d’orientation ( Association loi 1901 à but non lucratif )
https://generationzebree.fr/

Vous avez un nouveau site gouvernemental, à votre disposition :
InserJeunes (education.gouv.fr)

Compte rendu rapide de la réunion avec le Recteur 29/01/2021

Chères adhérentes et adhérents 

voici le compte-rendu de la rencontre de ce jour avec les fédérations de parents de l’Académie de Créteil

Situation sanitaire : La circulation du virus est en augmentation sur le 94 et le 77 (mais stable sur le 93) avec 18 classes fermées et 6 écoles. Les fermetures se font à la demande de l’ARS et selon ses prescriptions (y compris à Dora Maar). sauf pour une école du 93 où la décision a été prise par le maire. Les campagnes de tests se poursuivent dans les même conditions que les semaines précédentes (environs 15% de participation).   Les masques inclusifs ont bien été distribués pour les enseignants et les élèves malentendants. Le recteur a souligné qu’il ne connaissait pas la nature des mesures qui seront annoncées dimanche. Il a rappelé que l’état souhaitait maintenir les écoles ouvertes. Il a également indiqué que pour les collèges (du 94) et les lycées de l’académie, les élèves avaient été équipés en tablettes / ordi et que les enseignants avaient été formés au distanciel. ( !)
Cantine : les parents demandent à ce que les collèges puissent facturer au repas. Cela permettrait en plus d’alléger les cantines. (Pas de réponse du  recteur).
Bac : Afin de répondre aux inquiétudes concernant l’harmonisation des notes, la direction générale de l’enseignement scolaire ((DGESCO) – Ministère de l’Education Nationale) va sortir un guide de l’évaluation et des pratiques d’harmonisation. Les sujets qui devaient servir pour les épreuves de spécialités vont être mis en ligne sur la banque de sujets nationale pour permettre aux enseignants de voir ce qui était attendu des élèves afin d’en tenir compte dans leur approche du contrôle continu.
Aménagement des examens : le recteur n’a pas connaissance de l’évolution de la règlementation qui ne s’applique pas cette année mais il va faire vérifier. Le recteur a demandé aux lycées d’organiser les E3C qui n’ont pas eu lieu l’année dernière. C’est en cours avec deux points de blocage dans le 93 dont Jean Jaurès (problématique enseignante semble-t-il).
DNB : Les parents ont insisté sur les difficultés rencontrées par les élèves dans les collèges qui font alterner les 4ème et les 3ème. Face à une prise en charge du distanciel très hétérogène et l’inquiétude supplémentaire liée à l’examen du DNB.  Le recteur a indiqué que c’était un éléments qui’il ferait remonter au Ministère tout en ajoutant qu’il n’y avait que 13 collèges concernés sur l’académie. Il va également donné des consignes à la commission d’harmonisation du DNB pour que ces établissements soient étudiés avec bienveillance. Il a par ailleurs indiqué qu’il avait rappelé aux chefs d’établissement que si le stage était devenu facultatif, les élèves qui ont trouvé un stage doivent être autorisés à les suivre (le rectorat prendra l’attache du C. F Mitterrand).
PFMP : Les élèves qui ne sont pas en stage doivent être accueillis 
Remplacement : Le recteur souligne qu’il a déjà procédé à 180 recrutements et qu’il ne lui en reste plus qu’une centaine à réaliser ce qui commence « à ce voir » . En ce qui concerne la succession de remplaçant sur un même poste (exemple de l’école des Noyers) et/ou le remplacement d’un remplaçant par un autre remplaçant issu des « brigades Covid »). Le recteur se rapproche du DASEN pour mieux comprendre la problématique et fera un retour aux parents la semaine prochaine.
Handicap En ce qui concerne la suppression des conseillers d’aide à la scolarisation des élèves handicapés (CAESH) en Seine Saint Denis, le recteur a indiqué qu’il n’y aurait aucune diminution des postes consacrés à l’accompagnement. Il existe aujourd’hui deux disposition les référents et les conseillers : les premiers s’occupe purement d’administration et les seconds de pédagogie. Or les référents ont été spécialement formés à l’accompagnement pédagogique et souhaite pouvoir se ré impliquer sur ce terrain.  Le DASEN 93 réfléchit donc à leur confier à tous les mêmes fonctions. Sa décision n’est pas encore prise. Dans tous les cas il n’y aura aucune diminution de poste, uniquement une répartition différentes des activités entre les enseignants. La FCPE a attirer l’attention sur le risque de redistribuer les tâches administratives à tout le monde. Elles pourraient se révéler envahissantes au détriment de la pédagogie.
Disparition des REP et REP + :  Aucune suppression – il y aura même un plus grand nombre de dédoublement de classes en grandes sections de maternelles. Le recteur s’est montré surpris des inquiétudes signalées sur les fermetures de classe dans le secondaire sur le 93. Il n’avait pas connaissance de la situation particulière de Françoise Dolto (fermeture d’une classe par niveau) et va regarder le dossier. A première vue, il évoque une resectorisation entrainant une baisse des effectifs.
Divers –          Bondy Collège Henri Sellier problème de ménage : le rectorat va prendre contact avec le conseil départemental –          Génération 21 : La direction de l’évaluation et la prospective mène une étude à intervalle régulier (tous les 10 à 15 ans environ) sur une cohorte d’élèves suivis de la maternelle (pour la génération 21, depuis le CP pour les générations antérieures). Il s’agit d’une étude sociologique, déclarée à la CNIL, anonymisée qui prend en compte des éléments scolaires et environnementaux. Elle porte sur 5% d’une classe d’âge. Le recteur ne sait pas si l’académie de Créteil sera concernée. Les élèves sont tirés au sort et les familles averties par courrier voire par téléphone certains questionnaires étant téléphonés.

Fraternellement 

L’équipe de la FCPE93

Compte rendu rapide de la réunion avec le Recteur 22/01/2021

Chères adhérentes, chers adhérents,

Durant notre rencontre régulière du vendredi fin de journée avec les autres fédérations de parents d’élèves, le recteur a surtout insisté sur : – Les recrutements en cours d’enseignant dans le secondaire : 287 au total dont 130 déjà réalisés. Il prend en compte notre tableau. En ce qui concerne le problème de ménage à Henri Sellier, il a pris note et pour le prof de CHAM  d’Aulnay, la situation lui était familière. Comme à l’accoutumée, il a demandé à se services de se pencher sur chacune de nos remontées. Il ne peut pas donner la proportion d’enseignants recrutées dans chaque département car les critères d’affection sont la durée de l’absence et les matières prioritaires.
  – La campagne de tests auprès des personnels et élèves volontaires se poursuit. Les établissements sont choisis sur la base du volontariat ou sur signalement de l’ARS pour des zone où la circulation du virus est importante. Il y a eu 15000 tests et aucun positif, mais par ailleurs 4 établissement de l’académie ont été fermés (et n’avaient pas été testés).

Le recteur déclare ne rien pouvoir dire sur les variants car cela relève de l’ARS. Il ne semblait pas au courant des rumeurs de reconfinement des écoles.

Dans ces conditions les remarques convergentes de toutes les organisations de parents sur l’hétérogénéité du distanciel, le besoin de prise en charge psychologique des élèves et le manque de communication avec les chefs d’établissement n’ont pas engendré de réaction particulière de sa part. Il a cependant indiqué que lors de sa prochaine réunion avec eux, il les exhorterait sur ce point.
  – Bac : il a pris note de la suppression des épreuves de spécialités. Il n’y a pas encore de décisions sur les E3C1 qui n’ont pas encore été soutenues. L’absence de note crée une rupture d’égalité que le Ministère veut éviter. Il va rappeler la nécessité d’aborder la question du grand oral puisque l’épreuve va avoir lieu.
  – Les journées de l’orientation pour les 1ères et secondes sont maintenues du 15 au 17 mars mais entièrement en présentiel.
  – Sport : les activités doivent se faire à l’extérieur, les enseignants doivent faire preuve de résilience. Le recteur trouve que les courses d’orientations sont un excellent palliatif à l’absence de gymnase.
  La prochaine réunion aura lieu vendredi 29. Voilà le tableau à remplir https://forms.gle/pd9EmuPC11TZmtZ29

B
ien fraternellement 

Le bureau de la FCPE93